Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 08:24
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Du 11au 31 juillet, notre association est partie au Cambodge. Nous étions 20, accueillis dans le village de Beong Reang à quelques km de la ville de Battambang. C’est Eau de coco qui avait supervisé notre opération… Et tout a été parfait. Eva, Marie et Thearout, de l’ONG, nous ont accompagnés tout le séjour pour nous guider et nous fournir l’appui logistique nécessaire.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

La fondation Talents et partage a joué un rôle central dans notre voyage en nous accordant les moyens financiers nécessaires aux travaux. Nous tenons à les remercier chaleureusement. Cette fondation est en effet présente depuis notre première mission à Madagascar et nous n’aurions pas pu partir sans son aide.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Notre appel sur le site participatif Ulule a été aussi largement entendu.

Les petites angoisse : va-ton réussir à faire les travaux ? Le groupe va-t-il fonctionner ? Ont vite disparu. Une nouvelle fois il a fallu se rendre à l’évidence : tous ces jeunes ont été formidables. Formidables de bonne humeur, de courage, d’énergie. Et ça a été un privilège de partager avec eux ces trois semaines intenses en travail mais aussi en joies et en émotions.

Nos travaux

Notre association travaillant en priorité autour de l’enfance et de l’éducation, il est normal qu’une nouvelle fois nous ayons œuvré à la réfection de l’immense école du village, qui accueille plus de 540 enfants.

Peinture

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Les volets ont été remplacés et peints.

Les volets ont été remplacés et peints.

Les murs ont été poncés et peints pour redonner au bâtiment une allure pimpante. A la demande d’Eau de coco, nous avons ajouté une fresque sur le mur latéral.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Electricité

Les classes ont été équipées en ampoules LED et en ventilateurs : la nuit tombe tôt et la chaleur dépassant régulièrement les 40° n’est pas propice à la concentration des enfants….Une ligne a donc été tirée jusqu’aux salles.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Eau

L’eau du robinet n’est pas buvable, nous avons installé une pompe filtrante.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Jardin potager

Un jardin potager a été aménagé à l’arrière des bâtiments pour fournir des légumes aux enfants dont l’alimentation se limite autrement au riz.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Espace de jeu

Nous avons aussi refait l’espace de jeu des enfants en réparant les éléments abîmés ou en installant de nouveaux.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Animations

A plusieurs reprises nous sommes allés dans d'autres écoles de la région pour faire des animations avec les enfants.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015

Chaque retour s’accompagne inévitablement d’un pincement au cœur. Des amitiés se sont forgées, de grands moments de complicité avec les enfants ont été vécus. Quand nous repartirons, car nous repartirons, c’est une évidence, ce sera pour une autre destination, un autre pari. Mais nous garderons dans notre cœur la chaleur humaine, les sourires, la confiance de toutes ces personnes, jeunes et adultes que nous avons croisées, avec lesquelles nous avons échangé des moments aussi forts.

Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Mission au Cambodge 11 – 31 juillet 2015
Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 09:23

Screen-Shot-09-26-14-at-11.32-AM.PNG

Pendant plusieurs années nous avons travaillé dans ce beau village d’Ambohitsaratany et tous les participants resteront fiers de ce qui a été réalisé. Aujourd’hui, il faut reconnaître que nous sommes arrivés au bout de ce que nous pouvions y faire, en fonction de nos compétences. C’est pourquoi nous avons proposé notre aide à d’autres associations œuvrant dans les pays les moins avancés. L’association Eau de Coco (qui agit aussi sur Madagascar) est prête à travailler avec nous et nous la remercions de la confiance qu’elle nous accorde. Les objectifs : réaménager une école et son terrain de jeu dans un village isolé du… Cambodge. Notre association va donc devenir Vive l’enfance solidarité vers les pays les moins avancés…Mais l’esprit en reste le même : il s'agit de travailler dans un village isolé, auprès de l'enfance défavorisée, en lien avec la population et avec une association chargée de veiller à l'entretien des aménagements  réalisés après notre départ. Nous partirons trois semaines en juillet (du 10 au 31) dans le village de Béong Réang, situé à quelques kilomètres de Battambang, au nord du pays avec dans nos musettes de la joie, de la bonne humeur et de l’énergie à revendre. Nous y placerons aussi notre envie de découvrir les populations locales, de nous ouvrir aux autres adultes et enfants avec respect et affection.

20140918_100254.jpg

Le terrain de jeux

20140918_100717.jpg

                                                          La facade extérieure de l'école20140918_101612.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                            Facade de l'école côté entrée

        20140918_101657.jpg

Une salle de classe

 

Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 08:11

Il y a toujours une inquiétude lorsqu'on renouvelle une expérience qui avait si bien marché il y a deux ans. Est-ce que ça pourra être aussi bien ? Pourrons-nous atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés ? Le séjour de 2013 a été, dans tous ces domaines, une grande réussite. L'équipe comprenait pour moitié des anciens, impatients de revenir à Ambohitsaratany. Ils ont eu beaucoup d'émotion à retrouver le village et ses habitants. Quant aux "nouveaux", leur intégration a été immédiate. Il a régné durant tout le séjour une ambiance chaleureuse, avec un groupe soudé et heureux.

 1398810_732114213471445_892975266_o.jpg

            Notre investissement a été financier : achat de matériel pour la coopérative agricole (deux motopompes), une nouvelle pompe plus puissante dans le centre du village, un compteur électrique pour la salle polyvalente.

            Nous participons aussi aux frais de construction de nouveaux bâtiments scolaires, en lien avec le Lion's Club, à nos amis de l’association Varymad et grâce à l'aide de la fondation de la Société Générale, Talents et Partage.

            Participation financière : Talents et partages : 5 000 €  Varymad : 3 000 €   Lion’s Club Avotia : 500 € Lion’s Club Amitié village : 1 200 € Lion’s Club Saint Hermentaire : 3 000 € Lion’s Club International : 7 400 €

 

Mais nous avons aussi très actifs, dans trois domaines :

 

Réfection d’une partie de la route

            Le chemin de terre pour accéder au village est en très mauvais état et, en saison des pluies, certains passages sont impraticables. Nous ne pouvions pas tout refaire, car il y a deux km, mais nous avons financé pour 2 500 euros le pavage des endroits les plus dangereux. Les pavés ont été fabriqués en contrebas du village, où se trouve une carrière de granit et posés avec l’ensemble de la communauté villageoise.

Participation financière : Mairie de Poissy : 2 500 €

 IMG_0331.JPG

 

Plantation d’arbres fruitiers

L’un des gros problèmes du village reste la malnutrition, nous avons donc acheté et planté plus d’une centaine d’arbres fruitiers dans la plupart des jardins, destinés à apporter les compléments en vitamines nécessaires (kiwis, fruits de la passion, papayes).

Participation financière : Tagattitude : 300 €

 VISOMA_0286.jpgVISOMA_0293.jpg

 

Réfection de l’intérieur des salles de classe

Le but de notre association étant surtout tourné vers les enfants, nous mettons beaucoup l’accent sur l’éducation. Les bâtiments actuels de l’école ayant été ravagés par la tempête de l’été dernier, nous avons refait tout l’intérieur, réparé les tables et fourni du matériel scolaire. Nous espérons que les enfants seront heureux de travailler dans ce nouvel environnement.

086.JPG

                Avant les travaux

VISOMA_0277.jpg

                                                    Pendant les travaux

IMG_0366.JPG

 

 

IMG_0369.JPG

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                 Après les travaux

 

 

Participation financière : Tagattitude : 600 €

 

            Nous avions amené comme lors du premier séjour des vêtements à distribuer. La compagnie Corsair nous a permis de transporter 50 kgs gratuitement et grâce à la générosité de particuliers qui souhaitaient nous soutenir, c’est un total de 500 kgs que nous avons pu donner. 

     IMG_0359.JPG      

                                      Préparation à la distribution de vêtements

IMG 0358

                                                                             L'attente pour les vêtements

 

 

Notre accompagnatrice, Brigitte a aussi souvent troqué sa veste de chantier pour la blouse d’infirmière et a pu soigner de nombreuses blessures.

 Des ateliers "artistiques" ont été montés avec les enfants du village.

VISOMA_0076.jpgVISOMA_0078.jpg

           

Le dernier jour, comme le veut la tradition, nous avons sacrifié un zébu, dont la viande a été répartie entre les habitants du village.

 VISOMA_0184---Copie.jpg

            Nous sommes rentrés, une nouvelle fois, bouleversés par la gentillesse et l’accueil des habitants et il y a eu encore une fois des larmes le jour du départ….

 

 

 

Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 09:33

Ils nous aident cette année :

Projet1.png

Logo-Talents-Partage-200-155

lionlogo_2c.jpg

 

  tagatitude1

 

 

Si notre petite équipe n'a pas pu retourner au village durant l'été 2012, l'association n'est pas restée inactive, surveillant l'avancée des derniers travaux à Ambohitsaratany. Petit à petit le village change et l'arrivée de l'électricité laisse envisager encore des transformations importantes. Il s'agit maintenant de permettre le développement de nouvelles activités économiques, comme l'élevage, la pisciculture ou la culture de la stevia, susceptibles de créer de l'emploi et d'entraîner un décollage économique. 

Le projet de coopérative agricole prend forme également peu à peu.

La cantine est totalement opérationnelle et a bien marché durant l'année 2011 - 2012. Les parents d'élèves en assurent le fonctionnement.

L'association Varymad, qui travaille avec nous a été très dynamique, collectant des fonds et envoyant des observateurs sur place.

L'association Fivoarana ne ménage pas non plus sa peine, et toutes celles et ceux qui ont été du voyage en 2011 savent combien sa présidente, Madame Noeline, peut être efficace !

Alors qu'en est-il de 2013 ? Et bien nous retournons au village en juillet ! Et une nouvelle fois, nous ne nous tournerons pas les pouces.

Notre priorité reste l'enfance, l'éducation et l'hygiène. Or, dans ces domaines il y a beaucoup à faire. Il faut construire une nouvelle salle de classe, et refaire les bâtiments actuels. Une grosse tempête s'est abattue sur le village, et les toitures de l'école se sont en partie envolées. Les murs et le sol en terre battue n'ont pas aimé. Donc, à nos échelles et à nos pinceaux ! Il faudra aussi installer des toilettes "modernes" vers l'école et la cantine. 

L'arrivée de l'électricité permet de s'équiper d'une pompe plus puissante pour l'agriculture. Ainsi, nous établirons un nouveau jardin potager, et planterons un verger, sous la supervision de professionnels.

ecole-016-copie-1.jpg

                                                                              Une des salles de classe

Bien évidemment, il faut trouver des fonds, repartir à la pêche aux subventions. Le coût estimé pour refaire les bâtiments etc. est de 15 000 euros. Les petits fleuves faisant les grandes rivières, chacun peut prospecter auprès des particuliers, des fondations qui seraient disponibles pour nous aider. Notre association étant reconnue d'intérêt général, il ne faut pas oublier que la moitié des fonds qui seront donnés seront déduits des impôts. Comme il y a deux ans il y a là un défi à relever.

mediatheque-041-copie-1.jpg

                             La cantine carrelée.

 

Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 05:44

Ayons le triomphe modeste...(Mais ce n'est pas facile.....)

Lorsque nous avons monté, il y a un an ce projet, nous avons été regardés par beaucoup comme des illuminés...Comment des jeunes (et des moins jeunes) totalement amateurs  pouvaient-ils espérer mener une telle opération ? Nos ambitions n'étaient-elles pas démesurées ? Comment des enseignants fleurant la craie et le tableau noir pouvaient-ils espérer agir efficacement ? Comment des jeunes n'ayant jamais vu un marteau de leur vie pourraient-ils être utiles ?

Il y a eu pourtant des gens qui nous ont fait confiance.

D'abord les parents qui nous ont laissés emmener  leurs enfants pour un séjour à 8 000 km de chez eux....

Ensuite il y a eu Anna Daubigney, présidente de l'association Varymad avec qui nous avons durant plusieurs mois, discuté des priorités et qui n'a jamais remis en doute nos capacités.

Il y a eu Madame Noeline présidente de l’association Fivoarana, et sa fille, Rino, qui nous ont accueillis, accompagnés et hébergés dans des conditions rêvées.

Et puis il y a eu nos sponsors, ceux qui n’ont pas hésité à dire « banco » : Veolia, Bel, la Société Générale, le Service protestant de Mission (DEFAP) qui nous a parrainés auprès du Ministère des Affaires étrangères dans le cadre des Jeunesses Solidaires Internationales. L’entreprise la Fermeture parisienne, ainsi que la State street Bank ont également tenu à participer.Jusqu'à l'agence Planitudes voyages de Poissy qui n'a pas facturé de frais de dossiers.

Un immense merci à tous... Et puis bien sur un immense merci à tous les jeunes qui se sont investis et ont travaillé avec courage, abnégation, énergie et bonheur. Vous avez été formidables !

Capture01-copie-1

Capture defap

fermeture parisienne

 

 

  Fondation-Veolia

 

Fondation belFondation sg

 

 

 

 

Nos réalisations

  Vingt jeunes de l'association, accompagnés de six adultes, se sont rendus durant trois semaines au village d'Ambohitsaratany du 10 au 30 juillet pour faire des aménagements. Les activités se sont déroulées dans la joie et l'enthousiasme et les résultats ont dépassé nos espérances, dans la mesure où nous avons pu réaliser plus de choses que prévu.

copies photos mada Denis 018

  1 - La salle polyvalente

Situé en plein centre du village,ce bâtiment de 140 m² est destinée à servir de lieu de réunion pour la population, de salle des fêtes et surtout de cantine pour les enfants.

Coût de l'opération : construction : 9000 euros, peinture, électricité : 2000 euros. Financés par :

- Vente de calendriers par l'association Visoma : 2 500 euros

- La fermeture parisienne : 500 euros

- Association Varymad : 2500 euros

- State Street bank : 500 euros

- Veolia : 5000 euros

  La construction du bâtiment a été supervisée par l'association Fivoarana, très active dans le village. En avril, les fondations étaient creusées 

IMG 4550-copie-1

    Lorsque nous sommes arrivés en juillet, le bâtiment était hors d'eau. Les aménagements intérieurs pouvaient commencer.

IMG 4663

 

Electricité

P1020381.JPG

Jorge Felix, professeur de physique, s'est consacré à la partie électrique, aidé par plusieurs jeunes.

 

    Peinture
A la fin de la première semaine, l'électricité marchait : éclairages au néon, prises (dont deux pour des réfrigérateurs, l'un étant spécifiquement réservé à des médicaments). L'ensemble a été testé avec le groupe électrogène.
Il ne restait plus qu'à faire la peinture......

P1020386


P1020810
IMG 4796
P1020811

L'aménagement extérieur

Les villageois se sont chargés d'aménager le terre plein extérieur qui accueillera bientôt des jeux pour les enfants (balancoires...)..

 

 

  Les tables

Menuiserie : 2075 euros

Peinture, vernis, etc. : 150 euros

Financés par :

JSI : 2225 euros

Les tables ont été fabriquées par un artisan local, peintes et vernies par nous mêmes, aidés de plusieurs enfants du village. Elles sont destinées aux 140 écoliers qui viendront à la cantine.

 


CIMG0136-copie-1  
CIMG0139

CIMG0138-copie-1CIMG0137

 

2 - Irrigation et jardin potager

Coût : 11000 euros

Financés par Bel : 9950 euros

Par JSI : 1050 euros

 

P1020915

 

Situé au sommet d'une colline, le village ne dispose pas d'eau. Il faut descendre dans la vallée pour s'approvisionner.

 

P1020108

P1020079

 

L'irrigation du jardin potager nécessitait donc l'installation d'une pompe, selon le schéma suivant :

croquis

 

La première étape consistait à creuser une tranchée sur 800 m....

Le terrassement

P1020107

C'est avec courage que tout le monde a attaqué la tranchée. En deux jours, nous avions fait 15m (avec une certaine fierté).

IMG 4760

 

CIMG8333

 

P1020064

 

Le lendemain, en arrivant, nous avons eu la surprise de voir ceci :

 

    

A la demande du chef du village, l'ensemble des habitants étaient venus donner un coup de main....Deux heures plus tard, la tranchée était terminée.

P1020098

 

Comme nous l'avions indiqué précédemment, une condition indispensable à la réussite du projet était la participation active des habitants aux travaux...A ce titre le discours du chef de village nous a pleinement rassurés.....

 


  Passage du tuyau et du fil électrique
P1020835.JPG

Le puits :


CIMG8723

 

C'est la société Bushproof qui a réalisé le forage du puits.

CIMG8724

Tout le monde a ensuite participé à la descente et à l'installation des buses.

 

P1020273.JPG

 

CIMG8909-copie-1.JPG

 

 

 

P1020362

 

Le puits achevé

P1020839.JPG

 

La réserve d'eau

Celle-ci est installée dans la cour de l'école. Permettant d'irriguer le jardin potager, aménagé à cette occasion.

 

P1020820.JPG

101 0577

 

Installation des panneaux solaires


Là encore, c'est la société Bushproof qui a supervisé l'installation.

IMG 4759

 

IMG 4764


P1020944

Le jardin potager

Il permettra de fournir la cantine en légumes (une rizière étant louée en complément). Ce sont les enfants et les instituteurs qui s'occuperont de le cultiver, ce qui ouvrira l'éducation à une alimentation saine.

IMG_4791.JPG


IMG 4803

 

Le lavoir

La pompe électrique fonctionnant au solaire, donc toute la journée, et celle ci pouvant fournir 3 m3 par jour, nous avons décidé, pour utiliser le surplus, de bâtir un lavoir en utilisant les briques qui restaient de la construction de la médiathèque.En effet, les villageois sont actuellement obligés de descendre jusqu'à la rivière, à une demie heure du village...

P1020454.JPG

P1030089

 

IMG 4745

 

IMG 4770

 

IMG 4753

 

 

IMG 4789

 


IMG 4820

101 0571

Le bâtiment sera ensuite couvert, pour éviter que le sorcier ne vienne faire ses besoins dans l'eau.....

3 - Education

CIMG8874.JPG

 

Tous les matins, durant deux heures, des volontaires allaient donner des  cours de Français (car l'éducation se pousuit au collège en Français), sous forme de jeux, de rondes, de chansons....Ils en ont profité pour donner des leçons sur l'hygiène de base.....

 

P1020053-copie-1.JPG

 

P1020081.JPG

  101 0218

 

 

P1020462.JPG

P1020469.JPG

 

 

P1020456.JPG

 

 

De très nombreux livres et des fournitures scolaires ont également été donnés.....

P1020153

Opération "Village propre"

Sous la conduite des jeunes, les enfants sont allés à travers tout le village, à la chasse aux papiers et plastiques.....

IMG 4797

 

  3 - Action sanitaire et sociale

P1020798.JPG


Chacun a exploité au maximum le poids autorisé pour les bagages, afin d'amener des vêtements. Isabelle et Sonia, nos deux infirmières, se sont occupées de la distribution. 

IMG 4813

IMG 4814

Isabelle et Sonia ont aussi organisé des journées de visites médicales.  

IMG 4812

 

4 - Visite à l'orphelinat

CIMG0097Nous avons profité de notre séjour pour nous rendre dans un orphelinat, où nous avons distribué des fournitures scolaires et fait un peu d'animation. Les enfants y vivent dans des conditions très difficiles, les dirigeants ayant à peine de quoi les nourrir correctement.

101 0564

CIMG0069

 


 CIMG0071 


 

6 - Le raccordement électrique

Coût : 16 000 euros

Financés par :

Société Générale : 5 000 euros

Veolia : 5 000 euros

JSI : 1 000 euros

Varymad et Fivoarana : 5000 euros

Parmi les grands défis à relever, il y a bien sûr le raccordement du village au réseau électrique. Nous avons rencontré des dirigeants de l'ADER (Agence pour le développement de l'électrification rurale), qui sont prêts à participer pour 60 % aux frais. Nous avons parcouru le village pour dresser les plans de la future installation.

P1020826P1020823

 

7 - L'accueil

Dès le premier jour, les habitants du village nous ont acceptés et soutenus de façon chaleureuse. Les enfants sont se immédiatement mêlés à nous et les adolescents nous ont volontiers aidés, ce qui a donné lieu à de beaux moments de partage. Les jeunes ont aussi été invités à participer à des matchs de foot ou de basket.

IMG_4665.JPG

IMG_4826.JPG

mada-juillet-1-019.JPG

mada-juillet-1-014.JPG

 


 

Nous avons tous logé dans la maison de Madame Noéline, présidente de l'association Fivoarana, dans des conditions de confort optimales.

CIMG8633.JPG

Ce n'est pourtant pas si évident de préparer au feu de bois, chaque jour des repas pour 26 personnes.....

CIMG8019.JPG

 

Le dernier jour, tout le village s'est rassemblé pour l'inauguration des nouvelles installations. Entre les discours du maire, du chef de village, du responsable régional de l'éducation, de la présidente de Fivoarana, de la présidente de Varymad, du responsable de la sécurité, du maire de la commune, des instituteurs, du jeune Johé pour notre groupe, les femmes du village ont tenu à faire une danse sur une musique et un texte à notre honneur....

  IMG_4828.JPG

P1030025.JPG

 

    

Notre association selon la tradition, a offert un zébu, dont la viande a été partagée entre l'ensemble des foyers du village....

IMG_4823-copie-1.JPG

 

 

 

 

Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 06:29

Un membre de notre association s'est rendu à Madagascar en avril, pour reconnaître le terrain et préparer le voyage de juillet.

Aucune inquiétude à avoir pour le séjour. L'association Fivoarana, présente dans le village, se prépare à nous recevoir. Nous serons parfaitement logés et nourris.

En ce qui concerne les travaux à faire :

Salle polyvalente/cantine : comme promis, la construction du bâtiment a commencé. Les fondations sont posées et l'édification des murs de briques sera rapide.

IMG 4550-copie-1

                                       Les fondations

Nous installerons l'électricité intérieure avec le soutien technique de l'ONG Electriciens sans frontières qui s'associe à notre projet.

Nous avons contacté une menuisière qui fera les tables, bancs et chaises pour les 140 enfants de l'école.

 Jardin potager : Pour fournir la cantine en légumes, nous installerons un jardin potager dans la partie gauche de la cour de l'école, sur 500 m².

jardin

 

La cour

 Il est impossible de faire le forage directement dans la cour. En effet, le village est construit sur une colline et une roche de granit interdit l'accès à la nappe. Il faudra donc creuser dans le vallon, sur 4 m de profondeur et remonter l'eau au sommet grâce à une pompe solaire. Celle ci marchant sans interruption, elle permettra d'alimenter un réservoir, et le trop plein sera redirigé sur une fontaine, évitant ainsi aux habitants de devoir descendre chaque jour chercher l'eau dans le vallon.

croquis

  réservoir                                                                   Réservoir

 

 Fontaine

 fontaine

 

L'école : La toiture de l'école fuit, certaines tôles seront donc à changer....Et il manque une salle de classe.

Bref, il y a beaucoup de choses à faire...Pour tous les travaux, nous serons aidés par les habitants du village. Et puis, tout dépendra aussi de l'argent récolté auprès des fondations. Il faudra sans aucun doute définir des priorités.

 Nous nous sommes rendus dans les salles de classes rencontrer les enfants. Nous avions prévu de donner quelques bonbons...Le succès a été d'autant plus important qu'ils n'en mangent jamais : non seulement le niveau de pauvreté est très élevé mais en plus il y a eu un attentat il y a deux ans à Madagascar, de l'arsenic ayant été dissimulé dans des friandises....Nous avons apporté également quelques livres.

 

Le village, malgré la grande pauvreté de ses habitants, est très bien entretenu et se trouve au centre d'un paysage magnifique.

IMG_4551-copie-1.jpg

IMG_4558.jpg

IMG_4568.jpg

Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 06:28

 

 

Vive l'enfance solidarité s'est associée avec l'ONG IDEAL International, pour distribuer du matériel scolaire dans des écoles du Sud de l'Inde, dans le Tamil Nadu.

Capture06

Elle s'est rendue notamment dans un orphelinat pour enfants aveugles et malvoyants à Tanjore.La directrice est à la recherche d'un chauffe eau solaire pour permettre aux enfants d'avoir de l'eau chaude pour se laver pendant la saison fraiche.....

ecole-tanjore2.JPG

ecole-tanjore4.JPG

 

 

 

 

ecole-tanjore-3.JPG

ecole-tanjore2.JPGecole-tanjore1.JPG

 

A Maduraï, elle est allée dans une école primaire, accueillant des enfants dans le plus grand dénuement. Les classes ne comportent ni tables ni chaises, les enfants comme les maitresses sont assis par terre. L'accueil que les enfants nous ont réservés était très chaleureux et nous avons été là encore frappés par la volonté et l'abnégation des enseignantes. L'école recherche un lecteur enregistreur à cassette, qu'elle n'a pas les moyens de s'acheter.

madurai2.JPGmadurai1

Madurai3.JPGMadurai4.JPG

Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 05:53

Vers nos pages
 L'école          L'hygiène et l'eau      L'agriculture 


  Adhérez ou faites un don


     La presse en parle          Le village        Boutique

 

Contactez nous

 

Un grand merci

 

Avant juillet

- Envoi de matériel scolaire

Bénedicte Dutrieux professeur de sixième, a mis son dynamisme au service de l'association. Elle a effectué auprès de ses élèves une collecte de matériel scolaire (feutres, stylos, règles.....), qui a été envoyé à l'école du village.

- Financement de la construction de la salle polyvalente

En lien avec l'association VARYMAD, Vive l'enfance solidarité Madagascar participe au financement de la salle polyvalente, destinée à servir de cantine pour les enfants de l'école et de salle de réunion.

Des calendriers et des cartes de voeux ont été fabriqués à partir de dessins réalisés par les enfants du village et vendus par les élèves de Vive l'enfance.  A l'heure actuelle (fin janvier 2011), les bénéfices de l'opération sont d'environ 2500 euros. Certaines entreprises françaises vont parrainer l'installation de certains éléments (les portes et fenêtres notamment). VARYMAD s'est engagée à financer le reste des travaux (coût total : 15 000 euros).

facade-cantine.jpg

fondations-cantine.jpg

- Construction de la salle polyvalente

L'association FIVOARANA, présente dans le village, prend en charge l'organisation et la surveillance des travaux de construction. Ceux ci doivent débuter fin mars, de façon à être achevés avant juillet.

- Visite préliminaire

Du 3 au 10 avril, un professeur de l'école se rendra au village. Il rencontrera les membres de l'association FIVOARANA, afin de préparer la venue des élèves : conditions d'hébergement, emploi du temps. Il prendra également contact avec les entreprises chargées de certains travaux ou de la fourniture du matériel. Des rendez-vous seront pris auprès de l'ambassade de France et des services administratifs concernés.

 - Réalisation du dossier technique sur l'électrification

En se fondant sur des opérations déja réalisées à Madagascar par d'autres associations, dans des conditions similaires, et grâce aux conseils d'Energies pour le Monde, Jorge Félix, professeur de physique, a bâti le dossier technique. Le bureau d'études Solareo, à Noisy le Roi a mis généreusement ses compétences à notre disposition pour le valider.

Capture02-copie-1.jpg

 

En juillet 2011

Les participants :

Les inscriptions pour le voyage sont maintenant closes. Les billets d'avion ont été pris. 26 personnes seront présentes, dont six adultes : deux professeurs d'histoire géographie, un professeur de physique, deux infirmières (d'origine malgache) et le père d'une de nos élèves, très investi dans le projet.

Les actions :

Education : Un groupe de dix jeunes filles qui  y auront été préparées durant l'année, par des professeurs de Français de l'école, feront tous les matins des activités avec les enfants et les maîtresses : théâtre de marionnettes, chansons, jeux.

Travaux :

Electrification : La pose de panneaux solaires et des batteries nécessite des compétences que nous n'avons pas. Les travaux seront donc réalisés par une entreprise locale avec laquelle sera passé un contrat d'entretien. En revanche, un groupe de huit élèves et adultes s'occuperont des aménagements intérieurs (pose des fils, des ampoules, des prises de courant....).

Eau : Les forages prévus se feront dans les mêmes conditions et avec le même type de matériel que celui qui a déja été fait il y a un an. Là encore, une entreprise locale supervisera les travaux et s'occupera de la pose des pompes. Elle se chargera également des études préliminaires (sondages des sols....). Un groupe de huit élèves et adultes se relaieront pour faire le forage et aménager le jardin potager.

 

Il est à noter que, tant pour l'aménagement de la cantine ou de l'école que pour les forages, nous serons aidés par les jeunes du village. C'est une condition indispensable au succès de ce qui est entrepris.

 

- Nous refusons en effet de cantonner les populations locales à une situation d'assistanat. Nous sommes également persuadés que la pérénité de ce qui est entrepris ne peut être assurée que par un investissement de tous et plus particulièrement des principaux bénéficiaires.

- Dans la mesure où nous ne serons présents que trois semaines, et compte tenu de l'ambition du projet, nous ne pourrons tout mener de front sans l'aide de la population locale.

- Il ne peut y avoir véritablement d'échanges entre les jeunes s'ils ne travaillent pas ensemble.

 

La place de chaque association :

Un contrat a été passé entre Vive l'Enfance solidarité Madagascar, FIVOARANA et VARYMAD qui représente cette dernière en France.

FIVOARANA s'engage à :

- faire les travaux de construction du bâtiment destiné à la salle polyvalente et à la cantine pour qu'ils soient terminés avant juillet

- créer les meilleures conditions possibles d'accueil du groupe . Nous serons logés chez l'habitant et deux personnes s'occuperont de la nourriture et du linge (une somme est prévue par les participants pour les rémunérer).

- demander et obtenir les autorisations nécessaires auprès des services administratifs.

- mobiliser les jeunes (et les moins jeunes) du village pour qu'ils travaillent avec nous.

- terminer certains travaux "simples" (comme l'aménagement du potager) si nous n'avons pas eu le temps de le faire.

- assurer le fonctionnement des installations (rémunération et formation d'un employé municipal pour vérifier le matériel électrique, et d'un jardinier pour le jardin communautaire et le potager près de l'école, de deux cuisinières pour la cantine).

- prélever auprès de la population en fonction des revenus de chacun, une somme destinée aux entretiens et réparations (sachant que la durée de vie des panneaux solaires est d'environ 20 ans et des batteries de 7 à 10 ans).

VARYMAD :

- fournira l'argent nécessaire au bon fonctionnement de la cantine (coût annuel estimé à 6 000 euros, en comptant la location d'une rizière) et à l'achat d'une partie du matériel (tables, chaises). Mais son apport sera dégressif d'année en année : la population devant se prendre progressivement en charge.

 Vive l'Enfance solidarité Madagascar prend l'engagement de :

- Respecter, lors de son séjour, la morale et les coutumes locales et d'éviter tout comportement choquant

- Agir efficacement afin de remplir les objectifs fixés, et avec bonne humeur !

- Accepter les conditions d'hébergement et de nourriture sans la moindre exigence particulière

- Inscrire son action dans le long terme : s'il s'avère que le manque de capitaux ou de temps empêchent la réalisation de certains travaux, ceux ci seront terminés l'année suivante. Dans ce cas, la priorité sera donnée à l'électrification de l'école.


Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 09:56

 

 

 

   Vers nos pages
 L'école          L'hygiène et l'eau      L'agriculture 


  Adhérez ou faites un don


     La presse en parle          Le village        Boutique

 

Contactez nous

 

Un grand merci

 

Notre association Vive l’enfance solidarité Madagascar

Notre association est née de la volonté commune de quelques professeurs et de nombreux élèves du collège et lycée international Montessori Vive l'enfance de Bailly de venir en aide à un village de Madagascar, Ambohitsaratany, situé à 50 km au Nord Est d'Antananarivo.

Le projet est piloté par un groupe d’élèves de la section objectif sciences pô et par plusieurs professeurs de l’école (Pour en savoir plus sur l'établissement, vous pouvez cliquer sur l'icône ci-dessous).

vive-l'enfance-logo

 

Où se trouve Ambohitsaratany ?

Ce village, qui compte un millier d’habitants se trouve dans le district de Manjakandriana, situé dans la partie est de la province d’Antananarivo, dans la région d'Analamanga.

Ambohitsaratany fait partie de la commune rurale d’Ankazondandy avec 25 autres villages (raccourci Google earth : ici ).

La situation à Madagascar

Capture02

                Le village

Capture01

La situation actuelle

La population rurale vit à 80% avec moins d’un euro par jour. La mortalité infantile est très élevée et l’espérance de vie est de 48 ans.

Les principales activités sont la culture du riz, de haricot, de manioc et patate douce, ainsi que l’élevage de porc et de volaille. La population est ravitaillée par le commerce ambulant.

Le village ne dispose ni d’eau courante, ni d’électricité et pour y accéder, il faut suivre une piste d’1,5km depuis la route nationale.

On y trouve une école primaire publique et depuis peu un temple protestant : 95% de la population est chrétienne (30% catholique et 70% protestant).

L'école

SAM 0836

Il y a un appauvrissement de la population depuis plusieurs années, aggravé par la situation politique : les villageois ne mangent plus à leur faim et certaines familles peuvent laisser mourir un enfant malade pour pouvoir continuer à nourrir les autres.

Les gens ne produisent plus, l’agriculture n’étant pas assez rentable, les propriétaires terriens laissent leur terre en friche, entraînant un chômage important car plus de 50% de la population est composée de salariés agricoles.

Il y a beaucoup d’échec scolaire, les enfants cherchant en priorité de quoi se nourrir.

 

Les associations Fivoarana et Varymad

L’association FIVOARANA a été fondée il y a un an  pour développer le village en lien avec l’association VARYMAD en France pour soutenir financièrement les actions de FIVOARANA.

Les objectifs de ces associations sont clairs : développer le village avec des actions à court, moyen et long terme en agissant dans tous les domaines et en soutenant les actions individuelles ou collectives

Il faut pour cela créer un mouvement de dynamique pour donner aux gens l’espoir et l’envie d’avancer en s’appuyant sur l’association FIVOARANA et la classe moyenne

Développer les partenariats avec les associations locales ou internationales, les clubs de service, les entreprises avec l’aide de l’association VARYMAD.

Pour contacter ces associations :

FIVOARANA  Lot II A 5 Hamboditsiry Antananarivo 101 Madagascar

          VARYMAD 201 chemin St Roch 83 830 Bargemon

Les actions déjà accomplies par Fivoarana et Varymad:

2009 : Pour ravitailler la population en eau (il fallait jusqu’à présent se rendre à la rivière située à 800 m du village), un puits a été creusé (la nappe se trouve à 35 m de profondeur).  Il est équipé d’une pompe manuelle brevetée par un technicien malgache, financée grâce à des fonds récolté en France.

Octobre 2009 : Création de la première kermesse du village avec plusieurs stands (exposition de produits agricoles, dépistage hypertension artérielle et diabète, stand de massage kinésithérapie, atelier de cuisine, animation jeux pour enfant, spectacle de danse et théâtre de rue, distribution de vêtements pour les enfants, distribution de fourniture scolaire pour les 110 élèves de l’école primaire…). Une deuxième kermesse s’est tenue avec succès en octobre 2010.

Décembre 2009 : distribution de vivres pour les personnes âgées

Juillet – août 2010 : Rénovation de l’école primaire : fenêtre, latrines, tableaux noirs, peinture.

Création d’un jardin communautaire pour inciter la population à produire des légumes, varier leur alimentation et lutter ainsi contre la malnutrition. Un terrain de 400m², a été loué pour cela et une personne du village est rémunérée pour l’entretenir.

Le jardin communautaire

 SAM 0852

Les objectifs

Pour les 3 ans à venir

Création de terrain de jeux multisport (foot, basket, volley).

Mise en place de parrainage et de bourse pour le collège et construction d’une cantine scolaire

Aide à l’installation d’un médecin généraliste libéral

Création d’un centre de formation professionnelle  (difficulté de poursuivre les études après le brevet) en ciblant un métier pour les garçons (mécanique, ouvrage métallique, menuiserie…) et pour les filles (couture, coiffure…)

Electrification du village (photovoltaïque)

Aide à la mise en place de latrines dans tous les foyers

Développement des cultures maraichères en organisant le ramassage et la vente des légumes

Construction d’une salle polyvalente.

A plus long terme :

Création de petites entreprises de transformation pour rentabiliser la production agricole (conserverie, boulangerie, charcuterie…)

Réhabiliter la piste d’accès au village, la place du village et les ruelles

 

La place de l’association Vive l’enfance solidarité Madagascar

logo def

Elle a choisi de s’associer à Varymad et Fivoarana pour les aider dans ces projets. Vingt élèves accompagnés de six adultes, se rendront à Ambohitsaratany, du 10 au 30 juillet 2011.

 

Les défis que nous souhaitons relever sont les suivants 

Electrification :

Des panneaux solaires fourniront l’électricité à l’école primaire ainsi qu'à un bâtiment servant à la fois de salle polyvalente,et de cantine (qui sera construite avant l’été prochain).

Irrigation :

Deux forages seront pratiqués.

Le premier au centre du village permettra d’irriguer grâce à une pompe mécaniques, le jardin communautaire. 

Le second, vers l’école (éloignée de 700 m du village), selon le même système,  fournira de l’eau à un nouveau jardin potager destiné à nourrir les enfants (une rizière a été réservée également pour cela). 

Education :

Des élèves de l’école Vive l’enfance de Bailly, donneront également des cours de français aux enfants (l’enseignement à Madagascar se fait en français), sous la forme d’animations : théâtre, chansons….

 

Santé :

Des kits sanitaires (fournis par l’ONG IDEAL International) seront amenés et deux infirmières feront un contrôle sanitaire de la population.

 

Nos partenaires :

Un tel projet a bien évidemment un coût important et exige de nombreuses  compétences techniques. Même s’il convient d’être prudents, dans la mesure où nous en sommes encore actuellement à monter les dossiers nécessaires à la finalisation de nos objectifs, certaines fondations et entreprises se sont déjà engagées à nous apporter leur soutien.

 La société  ILS Ingenierie  située à Antananarivo nous aidera pour la logistique (transfert des élèves et des adultes vers le village).
Capture03

La fondation  Energie pour le monde  nous fournira une aide méthodologique et technique pour la partie « électrique ».

Capture04.jpg


 

L’ONG IDEAL international nous fournira les kits sanitaires. *

Capture06

De nombreuses associations qui ont déjà réalisé ce type d’opération à Madagascar, nous fournissent des conseils précieux.

 

VEOLIA Environnement, est également prête à nous apporter un soutien financier et technique.

          Fondation-Veolia.jpg 

            Le financement

            Les élèves de l’association objectif science pô lancent actuellement toute une série d’opérations (vente de Tshirt, de calendriers etc.) pour obtenir une partie des fonds nécessaires.

            De nombreuses autres démarches vont être entreprises auprès des clubs, des associations, des collectivités territoriales etc….

Ainsi, nous avons eu une aide financière de la State Street Bank

Capture01-copie-1.jpg

N’hésitez pas à adhérer à notre association ! Votre aide nous est indispensable.

Repost 0
Published by visoma.fr
commenter cet article

Présentation

  • : vive l'enfance solidarité vers les pays les moins avancés
  • : Association de professeurs et d'élèves de lycée destinée à venir en aide au enfants des pays en difficulté
  • Contact

Adhérez Ou Faites Un Don