Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

  • visoma.fr
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Comment sommes-nous arrivés au Sénégal ?

En janvier 2017, à la suite d’une forte demande des vétérans mais aussi de petits nouveaux qui aimeraient participer à l’aventure, notre association reprend du service. Nous décidons de suivre la voie tracée depuis le début : proposer notre appui à une association existante dont la vocation est tournée vers l’enfance et l’éducation, bien implantée dans une zone rurale.

Nous prenons contact avec Les crayons d’Isa. Cette association travaille dans la région de Thiès au Sénégal. (site : http://www.lescrayonsdisa.com). Dès le début, les relations avec les représentants, Yannick et Lucie Georges sont excellentes. Oui, il y a des possibilités de travailler ensemble !

Les objectifs de la mission

Le village de Tatène, dans la région de Thiès est très isolé. Il faut prendre une piste dans la brousse sur une dizaine de km pour l’atteindre. L’école, qui accueille plus de 600 jeunes, a été construite par les crayons d’Isa mais elle s’est profondément dégradée : les murs s’effritent, de l’eau coule dans les classes, les bureaux, sur lesquels il n’est pas rare que 4 enfants au lieu de deux soient installés, sont très abimés. Tout cela nous donne un bon motif de réfection !

 

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Le financement

Celui-ci est assuré par les crayons d’Isa : peintures, ciment… Visoma fournit le matériel et…la main d’œuvre !

C’est parti !

L’équipe

Nous sommes 23 à partir. Notre groupe est mené par Maéva Delcourt, pour qui il s’agit de la quatrième mission. L’encadrement comprend Denis et Fabienne Carzon ainsi que Jorge et Marylène Felix. Les jeunes, entre 13 et 26 ans sont pour beaucoup des nouveaux mais il y a aussi de nombreux anciens, toujours heureux de remettre la main à la pâte et de se lancer dans une nouvelle aventure.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Armés de courage, d’outils divers et de Smecta, nous arrivons le 9 juillet à Dakar où nous sommes accueillis par le directeur de l’école de Tatène, El Hadji Diané et par une partie de l’équipe pédagogique.

El Hadji et Libasse

El Hadji et Libasse

L’arrivée au village

Il y a toujours une appréhension avant notre arrivée dans un nouveau village. Ni le guide du routard, ni Trip Advisor n’ayant été en mesure de nous éclairer sur les réalités de notre destination.

Au bout de la piste, l’école nous attend. Elle est elle-même isolée des habitations et de nombreux enfants sont obligés de faire chaque jour 4 ou 5 km à pieds pour la rejoindre.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Tatène est composé en fait de plusieurs villages où les différentes ethnies se répartissent : Bambaras, Toucouleurs, Peulhs, Wolofs et Sérères.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Teranga

Quand nous franchissons l’entrée de la cour de l’école, des centaines de personnes nous attendent ! La cérémonie, très chaleureuse qui se déroule alors nous fait mesurer la responsabilité qui nous incombe : nous ne devons à aucun prix décevoir les attentes et la confiance dont tous nous gratifient ! Discours et danses se succèdent et nous laissent ébahis par ce premier signe de la fameuse teranga (hospitalité) sénégalaise.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Les travaux

Deux objectifs donc : réhabilitation des extérieurs et des salles, et réfection des tables.

Ponçage

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Peinture

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Création et recyclage

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Infirmerie

Notre infirmière, Marine, en profite pour soigner les bobos…

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Les difficultés

Les travaux sont simples, mais la chaleur élevée et la monotonie des tâches entrainent une lassitude contre laquelle nous luttons bravement.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Il s’avère rapidement que des défauts de construction risquent d’empêcher la pérennisation des aménagements : les terrasses retiennent l’eau des pluies, que les goulettes d’évacuation, trop élevées ne peuvent évacuer.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 SénégalVoyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Or, les orages peuvent êtres violents

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Mais Jorge parvient à règler le problème, à coup de mortier de perceuse et de tuyaux supplémentaires.

L’équipe pédagogique

Tout au long de notre séjour, l’équipe pédagogique de l’école a été présente et très active. Les travaux de peinture ont été supervisés par le professeur d’art, Libasse.

Libasse

Libasse

Tidjane, le professeur de français et d’espagnol qui a une certaine passion pour la cuisine a dirigé l’équipe des femmes chargées de nous ravitailler. Elles ont d’ailleurs relevé le défi avec talent et générosité.

L’équipe cuisine : Chantal, Marie - Hélène, Astou , Ndèye, Adja mariama, Khadidiatou, Fatou  et  Faye.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 SénégalVoyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Alioune, le professeur de sport s’est occupé de nous organiser quelques sorties et des matchs avec les jeunes du village (foot, basket…).

Alioune

Alioune

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

D’autres enseignants nous ont accompagnés avec gentillesse et une disponibilité constantes. On peut citer Mouhamed Gaye, et Ibrahima Sané, originaire de Casamance.

Mouhamed Gaye et Tidjane

Mouhamed Gaye et Tidjane

Enfin, le surveillant principal, « Tonton », a veillé sur nous tout au long du séjour

Tonton

Tonton

La fin… ?

Le chantier s’achève et on peut être fiers de nous. Les délais ont été tenus, plus de travaux que prévus ont été réalisés.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

C’est le moment de la cérémonie de clôture durant laquelle tout le monde reçoit un habit local dont des robes confectionnées par les femmes chargées de la cuisine.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Le chef du village nous donne à chacun un diplôme de citoyen d’honneur de Tatène.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Nous sommes très émus, et, lors de notre départ vers l’aéroport, l’émotion est très forte de part et d’autre. Les femmes de la cuisine, l’équipe pédagogique et notre groupe ont du mal à se quitter et il y a beaucoup de larmes.

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal

Nous n’avons vu du Sénégal qu’une bien modeste partie, mais il est bien évident pour chacun d’entre nous que nous reviendrons dans ce pays si riche en humanité, en sens de l’hospitalité. Ça a été fort, bien au-delà de ce que nous aurions pu imaginer… Pour nous, l’accueil et la générosité se disent « Tatène » …

Le groupe

Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Voyage humanitaire VISOMA été 2017 Sénégal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog